Mauvaise haleine et caséum amygdale, comment se débarrasser de ce type d’halitose

La mauvaise haleine est un problème qui peut être embarrassant. Pourtant cela ne devrait pas être le cas, car cela est souvent la marque de la présence de caséum au niveau des amygdales, un problème naturel qui peut se prendre en charge. Voici ainsi quelques conseils pour enlever ce caséum amygdale et traiter la mauvaise haleine, de son vrai nom halitose.

Qu’est-ce que le caséum amygdale ?

Le caséum est une substance bégnine qui a l’aspect de petites boules blanches situées sur les cryptes des amygdales. Ce caséum qui provoque la mauvaise haleine provient d’une accumulation de cellules amygdaliennes, de bactéries, de restes d’aliments, qui se logent dans les amygdales cryptiques et forment ces petits points blancs. Les amygdales dont un élément primordial de notre corps, à l’origine des anticorps.

L’aide d’un spécialiste

N’hésitez pas à consulter, il est aisé pour les spécialistes (ORL et spécialistes des pathologies buccales) de reconnaître ce problème pour ainsi entamer un traitement. Les symptômes sont reconnaissables : le caséum entraîne une gêne à la déglutition et peut parfois provoquer une sensation d’étouffement. Dans certains cas, le caséum peut être provoqué par les reflux acides. Si vous avez également des problèmes digestifs, le spécialiste pourra prescrire un traitement anti-acide, qui contribuera à éliminer le caséum amygdale et la mauvaise haleine.

Comment enlever le caséum une fois installé ?

Les ORL peuvent nettoyer directement la zone avec un hydropulseur, en envoyant de l’eau chaude directement au niveau des amygdales, sur le caséum mauvaise haleine. Il est ensuite possible de le faire soi-même, en se servant d’un bâtonnet assez long, imbibé de bain de bouche ou de bleu de méthylène, ou directement avec le doigt, en se rinçant ensuite avec du bain de bouche. Cela nécessite un peu d’entraînement, à cause de la sensation de nausée que cela peut amener. Vous pouvez utiliser votre langue pour comprimer les amygdales et libérer les caillots afin de retirer le caséum. Si cela fait mal, n’insistez pas trop, et n’hésitez pas à consulter pour traiter votre problème d’halitose.

Des solutions plus radicales selon l’importance du problème

Si les diverses solutions ne fonctionnent pas, et en fonction de l’importance de la gêne provoquée par le caséum amygdales cryptiques, des traitements médicamenteux existent. Si les amygdales sont affectées, des antibiotiques peuvent être prescris. Les interventions, encore une fois selon l’ampleur du problème, peuvent être nécessaires, comme le laser. En quelques séances, malgré le côté désagréable de l’intervention, la diminution de caséum est importante. De même, la chirurgie n’est pratiquée que dans les cas extrêmes.

Prévenir l’apparition de caséum au niveau des amygdales

Des solutions existent déjà en amont pour traiter l’halitose. La prévention est importante et les traitements n’empêchent pas un suivi régulier, bien au contraire, pour éviter la formation de caséum au niveau des amygdales cryptiques. Pour cela, voici quelques conseils. Évitez d’avoir la bouche sèche, ce qui favorise le développement des bactéries dans la zone des amygdales cryptiques, respirez le plus souvent par le nez. Nettoyez bien votre bouche, pour lutter contre bactéries et débris alimentaires. Ne mangez pas juste avant de vous coucher. La technique de la gargarisation peut aider pour éviter que les diverses particules ne se coincent dans les amygdales, et ne terminent en caséum mauvaise haleine. Enfin les sprays buccaux assainissant peuvent vous être très utiles dans la vie de tous les jours afin de ne pas ressentir de gêne, de garder une haleine fraîche en toute circonstance et de nettoyer quotidiennement votre bouche même hors de la maison.

 

Article sur le même thème

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *