Halitose :
les situations à risques

Les situations à risques occasionnelles d’halitose

« Oh là là mai j’ai vraiment mauvaise haleine là, que faire ? ». Qui n’a jamais eu au moins une fois cette pensée ? Personne ! Qui cherche ou a cherché ou cherchera une solution pour avoir une bonne haleine ? Tout le monde !

En savoir +

Risques chroniques, l’halitose et les dents

LA CARIE – Pour éviter d’avoir mauvaise haleine il y a les « trucs et astuces » qu’il est aisé de mettre en œuvre tout seul et puis il y a les cas où l’aide d’un spécialiste est nécessaire.
Comme une étiologie buccale est dans 90 % des cas pointée du doigt, le chirurgien-dentiste sera le soignant vers lequel se tourner car c’est lui qui est en charge de la bonne santé de nos dents, gencives et langue.

En savoir +

Situation d’halitose chronique : les gencives

LES MALADIES PARONDONTALES – Parmi les idées reçues au sujet de la mauvaise haleine figure celle de son origine, à tord trop souvent imputée à des dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal. Or, bien que pouvant être d’origine gastrique, l’halitose, dans la grande majorité des cas, provient de la décomposition bactérienne de débris organiques dans la sphère bucco-dentaire.

En savoir +

Situation d’halitose chronique : la salive

Que ce soit le matin au réveil, après une séance au cinéma, un bon spectacle au théâtre, ou encore un long trajet en avion/train… bouche fermée, une hyposalivation s’installe et quand la situation dure trop longtemps elle faire naître une certaine appréhension sur l’état de notre haleine quand il est question de ré-ouvrir la bouche !

En savoir +

LA MAUVAISE HALEINE – UN PROBLÈME TRÈS RÉPANDU

Nombreuses sont les personnes qui sont atteintes de mauvaise haleine. Certaines se disent qu’il n’est pas utile de devoir y remédier et d’autres par contre qui usent de tous les moyens qu’ils peuvent afin de parfaitement combattre cette odeur buccale. Il existe bien des traitements contre l’haleine fétide, le plus adéquat serait de recourir au bon traitement et surtout celui qui vous convient le mieux et s’adapte parfaitement à votre organisme. Dans le but de remédier comme il se doit à ce problème d’odeur buccale, il faut tout d’abord soigner son hygiène dentaire.

En effet, l’entretien de son hygiène buccale est d’une importance capitale, car un mauvais brossage serait directement lié à la mauvaise haleine. Il faut brosser ses dents, et aussi sa langue, car la langue fait l’objet d’un logis d’au moins 60% de bactéries. Il est important de se brosser les dents et la langue comme il se doit, et ceci en changeant sa brosse à dent au moins tous les trois mois. Cela peut paraître ennuyeux, pourtant ce procédé est d’une grande importance.

Recourir au bain de bouche serait tout aussi parfait pour lutter contre cette haleine buccale. On peut aussi lutter contre l’haleine fétide en utilisant régulièrement des chewing-gums, ces chewing-gums ainsi mâchés réduisent considérablement ces odeurs buccales. De préférence, il serait mieux de mâcher des chewing-gums à al menthe ou encore de sucer des bonbons sans sucre à base de menthe.

Prendre des bonbons ou des chewing-gums à la chlorophylle serait aussi un moyen excellent pour combattre les mauvaises odeurs de bouches, on peut se procurer ce genre de chewing-gum en pharmacie. Les graines de fenouil ou encore du persil une fois mâchés peuvent parfaitement faire l’affaire. Boire beaucoup d’eau ou encore des infusions de menthe (thé poivre ou vert) est aussi parfait pour remédier à l’odeur de bouche désagréable, en recourant ainsi à de telle consommation cela réduirait considérablement le dessèchement de la bouche.

Il est important de remédier à son problème de bouche, non seulement pour soi, mais aussi pour les personnes qui sont à nos côtés. Utiliser un spray buccal « haleine » assainissant serait parfait comme procédé pour combattre les odeurs désagréables de bouche.